Covid-19 : vaccination pour certains professionnels de plus de 55 ans du secteur privé. On fait le point…

Dans la lignée des annonces du Premier ministre ouvrant un accès facilité à la vaccination de certains publics (enseignant(e)s, forces de l’ordre, assistant(e)s maternelles, etc.), Élisabeth Borne et Laurent Pietraszewski ont organisé une concertation avec les organisations syndicales et patronales afin de définir une liste complémentaire de professions du secteur privé.

400 000 travailleurs de 55 ans et plus sont concernés

Le gouvernement a décidé d’élargir la vaccination à près de 400 000 professionnels, salariés intérimaires et indépendants de 55 ans et plus, à compter du 24 avril 2021.

Une nouvelle liste a été établie, ouvrant un accès prioritaire aux professionnels suivants :

  • Conducteurs de bus, ferry et navette fluviale
  • Conducteurs et livreurs sur courte distance
  • Conducteurs routiers
  • Chauffeurs de taxi et de VTC
  • Contrôleurs des transports publics (exemple : SNCF, transports urbains)
  • Agents d’entretiens : agents de nettoyage, éboueurs, ramassage et tri des déchets
  • Agents de gardiennage et de sécurité
  • Salariés et chefs d’entreprises des commerces alimentaires : caissiers, employés de libre-service, vendeurs de produits alimentaires dont bouchers, charcutiers, traiteurs, boulangers, pâtissiers
  • Salariés des abattoirs et des entreprises de transformation de viande

Pour en bénéficier, les salariés concernés devront avoir + de 55 ans et présenter un justificatif :

✔️ pour les salariés une déclaration sur l’honneur ou un bulletin de salaire

✔️ pour les travailleurs indépendants (ex : chauffeurs de taxi) une déclaration sur l’honneur ou la carte professionnelle

La liste des centres proposant les créneaux dédiés sera disponible sur les sites de l’ARS. Les professionnels concernés pourront bien entendu aussi continuer à se faire vacciner par les services de santé au travail ou en ville par les médecins ou les pharmaciens, comme l’ensemble des salariés de plus de 55 ans qui le souhaitent, au-delà des créneaux qui leur sont dédiés dans les centres de vaccination.

Rôle de l’employeur :

L’employeur est invité à relayer auprès de tous ses salariés présents la possibilité de se faire vacciner.

Les services de santé au sravail maintiennent leur mobilisation pour continuer à accompagner les entreprises et les salariés dans la crise sanitaire et se tiennent prêts à vacciner plus largement.

STL visuel bref

 

Les ministres demandent aux employeurs de faciliter l’accès à la vaccination aux salariés prioritaires sur le temps de travail.