Pass vaccinal, certificat de rétablissement, obligation vaccinale : ce qui change au 15 février 2022

Au 15 février 2022, toutes les personnes de plus de 18 ans et un mois doivent avoir fait leur dose de rappel au plus tard 4 mois après leur dernière injection pour conserver leur certificat de vaccination valide dans le « pass vaccinal ». Les personnes sont éligibles dès 3 mois après leur dernière injection et disposent donc d’un mois pour faire leur rappel. Au-delà de ces délais, leur ancien certificat de vaccination est considéré comme expiré et n’est plus valide.
Néanmoins, le pass vaccinal pourra être réactivé dès lors que la personne aura fait son rappel de vaccination.

La dose de rappel :

Le délai accordé pour réaliser la dose de rappel après un schéma de primo-vaccination complet passe de 7 mois à 4 mois. On fait le point :

  • La personne qui a reçu 2 doses de vaccin doit faire son rappel au plus tard 4 mois après la 2e injection,
  • La personne qui a eu le Covid-19 puis reçu une seule dose de vaccin (Astra Zeneca, Pfizer, Moderna) doit faire le rappel au plus tard 4 mois après l’injection,
  • La personne qui a reçu une dose de vaccin (AstraZeneca, Pfizer, Moderna ou Janssen) et qui a eu ensuite le Covid-19 plus de 15 jours après l’injection doit faire le rappel au plus tard 4 mois après l’infection, soit la durée du certificat de rétablissement,
  • La personne qui a eu le Covid-19 et qui a reçu ensuite une dose de Janssen après  l’infection doit faire le rappel au plus tard 2 mois après l’injection.
  • Si la personne n’est pas encore éligible à la dose de rappel, son attestation de vaccination témoignant d’une vaccination initiale complète (monodose ou 2 doses) reste valide.

Les mineurs âgés de 16 et 17 ans n’ont pas l’obligation de faire leur rappel pour conserver leur pass vaccinal valide SAUF les apprentis. Quant aux adolescents de 12 à 15 ans, ils ne sont pas soumis au pass vaccinal.

Quand faire votre dose de rappel, Mon rappel Vaccin Covid.

Validité du certificat de rétablissement

Le certificat de rétablissement est l’une des preuves qui permet d’avoir un passe vaccinal valide. Il prouve que l’on a été testé positif au Covid-19 (résultat positif de test RT-PCR ou antigénique). Ce résultat doit dater de plus de 11 jours et de moins de 4 mois :
Pour les personnes infectées avant toute injection,
Pour les personnes infectées entre 2 injections,
Pour les personnes infectées moins de 3 mois après leur schéma vaccinal initial.

A noter : Seul le résultat d’un test PCR ou antigénique positif génère un certificat de rétablissement utilisable dans le cadre du passe vaccinal.

Une infection = une injection

Les personnes ayant contracté le Covid plus de 3 mois après leur schéma vaccinal initial pourront conserver leur pass vaccinal même en l’absence d’une dose de rappel. Elles bénéficient d’un certificat de rétablissement  à durée illimitée leur permettant de prolonger la validité de leur pass vaccinal.

Cependant,  les personnes souhaitant voyager dans un pays où la dose de rappel est obligatoire, peuvent faire la dose de  rappel dès 3 mois après l’infection afin d’avoir un certificat de vaccination valide aux frontières. 

Obligation vaccinale applicables à certaines professions dont les professionnels de santé

Depuis le 30 janvier, l’obligation vaccinale intègre la réalisation de la dose de rappel. Pour les professionnels concernés par l’obligation vaccinale, la poursuite de l’activité est possible si : 

  • Le schéma vaccinal incluant la dose de rappel est complet,
  • Le schéma de primo-vaccination est complet et le délai accordé pour réaliser la dose de rappel n’est pas dépassé au maximum 4 mois après la seconde dose à partir du 15 février 2022,
  • La personne n’est pas vaccinée mais a contracté l’infection COVID : l’activité professionnelle est autorisée pendant toute la durée de validité du certificat de rétablissement pendant 4 mois à partir du 15 février 2022,
  • La personne bénéficie d’un certificat de contre-indication médicale de manière pérenne ou temporaire, s’il s’agit d’une contre-indication temporaire.
Pour les professionnels soumis à l’obligation vaccinale qui ne respectent pas ces dispositions, l’activité est suspendue ( Infographie élaborée par le Ministère des Solidarités et de la Santé).
 

Ne perdez pas votre pass vaccinal après le 15 février ! Prenez contact dès à présent avec votre service de santé au travail.
ACIST23   AIST19
AIST87     ⇒ AMCO-BTP