Les règles d’isolement face au Covid-19 évoluent à partir du 3 janvier 2022

Afin de tenir compte de l’évolution extrêmement rapide de la diffusion du variant Omicron en France, les durées d’isolement évoluent dès le 3 janvier 2022. Elles sont les mêmes pour les personnes positives quel que soit le variant (Delta ou Omicron).

Pour les personnes positives ayant un schéma vaccinal complet

L’isolement est désormais d’une durée de 7 jours après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif.

Toutefois, au bout de 5 jours, la personne positive peut sortir d’isolement à deux conditions :
elle effectue un test antigénique ou PCR et celui-ci est négatif ;
elle n’a plus de signes cliniques d’infection depuis 48h.

Si le test réalisé est positif ou si la personne ne réalise pas de test, son isolement est maintenu à 7 jours. Pas de test à J+7.

Pour les personnes positives ayant un schéma vaccinal incomplet (rappel non réalisé) et pour les personnes non-vaccinées

L’isolement est de 10 jours pleins après la date du début des signes ou la date du prélèvement du test positif. Toutefois, au bout de 7 jours, la personne positive peut sortir d’isolement à deux conditions :
elle effectue un test antigénique ou PCR et celui-ci est négatif
elle n’a plus de signes cliniques d’infection depuis 48h

Si le test est positif ou si la personne ne réalise pas de test, l’isolement est de 10 jours.

Quelles sont les nouvelles règles de quarantaine pour les cas contacts ?

Les règles de quarantaine pour les cas contacts sont les mêmes que l’on soit cas contact d’une personne positive qui vit dans le même foyer ou non.

Personnes cas contact ayant un schéma vaccinal complet (rappel réalisé conformément aux exigences du passe sanitaire)

Il n’y a plus de quarantaine, néanmoins les personnes cas contact doivent appliquer de manière stricte les mesures barrières, et notamment le port du masque en intérieur et en extérieur, limiter leurs contacts, éviter tout contact avec des personnes à risque de forme grave de Covid, et télétravailler dans la mesure du possible.

En outre, les personnes cas contacts doivent réaliser un test antigénique ou PCR dès qu’elles apprennent qu’elles sont cas contacts, puis effectuer des autotests à J+2 et J+4 après le dernier contact avec la personne positive. En cas d’autotest positif, il convient de confirmer le résultat par un test antigénique ou un test PCR. Enfin, si le test est positif, la personne devient un cas et démarre un isolement.

Personnes cas contact ayant un schéma vaccinal incomplet et pour les personnes cas contacts non-vaccinés

Ces personnes doivent respecter un isolement d’une durée de 7 jours  à compter de la date du dernier contact. Pour sortir de d’isolement, elles doivent réaliser un test antigénique ou PCR et avoir un résultat négatif. Si le test est positif, la personne devient un cas et démarre un isolement.

Retrouvez la synthèse de ces changements dans ce document.