EVREST : Résultats n° 11 – Un numéro dédié au secteur de la restauration et de l’hébergement

Fin 2015, le secteur Hébergement-Restauration comptait un peu plus d’un million de salariés, soit 4% de la population salariée nationale. Ce secteur regroupe de multiples métiers, 78% relevant de la restauration et 22% de l’hébergement. Les données de l’observatoire Evrest, issues d’une interrogation dans le cadre des visites systématiques de médecine du travail, fournissent quelques repères sur le travail et la santé des salariés de ce secteur.

Les salariés du secteur Hébergement et Restauration interrogés forment une population jeune, mixte, et composée d’une majorité d’employés.
Leurs horaires apparaissent plus « bousculés » qu’au national, avec notamment des horaires atypiques ou des coupures de plus de 2h bien plus répandus. Ceux-ci apparaissent corrélés avec l’âge, et concernent plus fréquemment les jeunes.
Les contraintes physiques et l’exposition à la chaleur intense sont également plus répandues qu’au national. C’est sur les contraintes vécues comme « difficiles ou pénibles » qu’on observe un gradient net avec l’âge, en défaveur cette fois des plus âgés. Le cumul de ces contraintes présente un lien net avec certains troubles de santé, atténué par la présence de bonnes possibilités de coopération dans le travail.

Répartition par âge dans l’Hébergement et la Restauration. Echantillon national 2014-2015/EVREST comportant 25 744 salariés vus au moins une fois au cours de ces deux dernières années par les 1 038 médecins ayant participé au recueil des données de cette période.